Compte rendu du séminaire général du REP du 24 mars 2012

Etaient présents : Frédéric D., Bernard T., Pierre B., Audrey B., Solange C., Catherine J., Jacques L., Odette M. (0 de conduite), Gabriel C. (zéro de conduite), Christian D. (Lien social), Willy D., Monique V., Roland W. (Droit et solidarité), Salem A., Philippe L. (cercle Archimède), Jean-louis (cercle Archimède), Michel N. (cercle LAKANAL),

Ordre du jour :

Rencontre et discussion pour des projets communs (nouvelles formes d’éducation populaire) entre le REP, Lien social, Zéro de conduite, Cercle Archimède, Cercle LAKANAL et l’association Droit et solidarité.

Compte-rendu :

  • Bernard Teper présente le REP : globalisation des combats ; c’est un réseau donc chaque collectif, association ou individu qui en fait partie conserve son indépendance ; le réseau est une plate forme.
  • Zéro de conduite est une association d’éducation populaire à travers le cinéma.

C’est de l’éducation citoyenne par l’outil du cinéma. Zéro de conduite fait parti de l’UFEJ. L’association est impliquée dans des dispositifs scolaires, dans des stages de formation, … A la fois, la volonté de travailler sur l’actualité et aussi sur les grands auteurs classiques. Le lien possible avec le REP est de monter des projections/débats autour des thèmes de référence du REP et des propositions de films de Zéro de conduite.

  • Christian Dulieu présente Lien social qui est un réseau de travailleurs sociaux.

Christian raconte la difficulté à demeurer présent sur le terrain (soir et week end) sans les subventions d’avant. Or quand ce n’est pas ce type d’association qui est sur le terrain ce sont d’autres qui occupent le terrain … Il ne s’agit même plus d’une baisse de subventions mais d’un retrait complet des subventions. Lien social est ancré dans le domaine médico-social et travaille avec les artistes et les sportifs (formation réciproque des uns et des autres).

Il essaie de pousser au maximum la réflexion sur des idées ancienes telle que la notion de propriété, le rapport entre l’Etat et les marchés, le statut des biens publics, la représentation d’un système économique, la vision de l’individu,… (les repenser fondamentalement). A cela s’ajoutent des questions parfois anciennes mais sous un jour nouveau telle que le statut de la justice, la question des fondements de la construction européenne, le rapport écologie/économie, la question de l’expertise financière, … Le cercle Archimède est sensible à l’idée que pour protéger les systèmes de service public (système de protection de la santé, ..) il faut revisiter leur gestion.

Le cercle LAKANAL met en réflexion les fondements de certaines idées telle que le pouvoir, la Nation, la République. Ayant une idée exigeante de la République, il pousse le plus loin possible la discussion autour de cette idée notamment. Son journal est LEKANAL.

L’association Droit et Solidarité fait de l’éducation populaire sur le droit. Le droit devrait être la chose de tous et non seulement des spécialistes. Cette association réalise des conférences afin d’exposer et de discuter les questions de droit afin que le droit soit à la portée des citoyens. L’association a initié une campagne « le droit est un combat citoyen ». L’association s’oppose à la délégation du pouvoir, à la gouvernance internationale, à l’idée que les institutions font le droit alors que les institutions ne sont que des outils.

La séance du séminaire général du Réseau Education Populaire (REP) se termine par le double projet de travailler à une initiative commune d’automne et à une charte qui acterait nos points communs et notre volonté de travailler ensemble dans la nouvelle phase de nos combats émancipateurs qui s’ouvrira après la période électorale de 2012. Le débat pourra continuer lors des prochaines réunions prévues à Paris les 21 avril et 9 juin prochain.

 

 

Comments are closed.